mardi 3 janvier 2017

Bonjour 2017, au revoir 2016...



L'année 2016 a encore été très riche pour ma petite entreprise:


- de nouvelles créations ont fait leur apparition comme des nouvelles formes de décorations au tricot, des snoods tours de cou au tricot pour enfant, des panières au crochet,

- j'ai participé à de nouvelles expositions où j'ai fait la connaissance de nouvelles créatrices et où j'ai retrouvé certaines que je connaissais déjà,

- mon serre tête Nœud au tricot s'est retrouvé à l'antenne sur France 5

- de nouveaux points de vente ont accueilli mes créations et je me suis séparée de certains,

- mon propre site internet, avec une boutique en ligne, est apparu après de LONGUES heures de travail


Et comme tout le monde?, je fais un bilan de cette année passée et je prends des décisions pour l'année qui arrive:

- tout d'abord, je tire un trait définitif sur les expositions de type marché hebdomadaire, ou dans des petits villages, et même les petits marchés de Noël. Je ne dis pas que je n'en referai jamais mais je vais essayer de bien les choisir...
En effet, bien trop de marchés sont organisés à la va vite, souvent au détriment des exposants, et où nous ne sommes là que pour "remplir une place".
La taille du village est importante car par expérience, même si j'ai des compliments, les petits villages ne me rapportent rien ou pas assez en terme de chiffre d'affaires. En effet, une exposition où l'on reste 9-10h sans créer, avec en plus des frais de route, de repas et d'exposition, qui se termine sans vente ou très peu, n'est pas du tout rentable...
Pourtant, j'aime rencontrer les autres exposants, vous, qui venez me voir, ceux qui ne font que passer ou qui prennent le temps de comprendre mon univers... Mais voilà, il faut être réaliste, j'ai une entreprise à faire tourner...

- si j'expose moins, il faut que je trouve d'autres moyens pour vendre mes créations. 
2 solutions s'ouvrent à moi: mon site internet et de nouveaux points de vente physiques. 

- si je décide de vendre par le biais de ma boutique en ligne, et même dans de nouvelles boutiques physiques, je vais devoir faire des choix parmi mes créations, ce qui veut dire que certaines vont disparaître et d'autres vont se diversifier (mais ça je vous en reparlerai plus tard)

Voilà, en fait je trouve que cela fait du bien de faire un bilan, la fin d'une année est très propice et c'est vrai que pour pouvoir avancer, il est très important de se poser pour pouvoir voir et faire des choix

Et vous, attendez-vous la fin ou le début de l'année ou arrivez-vous à faire des bilans plus souvent, un peu n'importe quand dans l'année?

samedi 31 décembre 2016

Mon petit moment de gloire...




Lorsque j'ai découvert la présentatrice Carole Tolila, elle animait une rubrique DIY dans l'émission "Les Maternelles" sur France 5, et mettait en avant ces coups de cœur "fait main" dénichés chez des créatrices.

Je suis "tombée" un peu par hasard sur son compte Instagram, il y a plusieurs mois.
J'ai suivi sa grossesse, ses adieux aux Maternelles, ses angoisses pour sa prochaine émission et ses débuts dans cette nouvelle émission. Elle co-anime désormais "Silence ça pousse", où nous la retrouvons avec plaisir toujours dans une optique de DIY mais côté nature.

Il y a quelques semaines, elle a craqué pour un de mes serre-tête nœud au tricot en laine blanc cassé et doré, qui était au départ réservé à sa fille nouvellement née ;-)




Après m'avoir envoyé une jolie photo du serre-tête porté, elle m'a contacté le mois dernier par message privé en me disant que lors de l'émission du 2 décembre, elle me ferait un petit clin d'œil en portant mon serre-tête dans "Silence ça pousse".

Je me suis empressée de faire des captures d'écran grâce au replay!







C'était une adorable attention et mon petit moment de gloire à moi ;-)

Je continue bien sûr à suivre Carole sur son compte Instagram, car je la trouve naturelle et pétillante que ce soit à travers ses chroniques télévisuelles, ou même dans ces photos plus personnelles.

Et vous, avez-vous eu votre petit moment de gloire?